Valérie Giorgi

Thérapeute énergéticienne

Equilibrage et harmonisation énergétiques

Bonshommes allumettes

« Un jour viendra où tu te rendras compte que tourner la page était la meilleure décision, car tu réaliseras que ce chapitre n’avait rien de plus à te raconter. »

– Auteur inconnu –

Les bonshommes allumettes !

Technique créée par Jacques Martel en 1993 afin de se libérer des dépendances, des peurs, des attachements conscients ou inconscients, ou d’avoir plus de détachement envers une personne ou une situation.

C’est une technique qui agit sur le conscient et l’inconscient et qui permet de développer plus d’harmonie et de bien être.

Toutes les explications ci-dessous sont tirées du livre « La technique des petits bonshommes allumettes ! créée par Jacques Martel » de Lucie Bernier et Robert Lenghan aux éditions Atma internationnales.

Pour qui ?

Pour tous, enfant et adulte, indépendamment de l’âge de la personne. Dès que l’enfant est capable de dessiner.

Dans quels cas l’utiliser ?

  • Situation perçue comme négative (inconfort, conflit, déception, questionnement,…) :

Il peut s’agir d’une situation où je peux vivre de la frustration, de la peine, de la colère, un blocage ou des émotions vécues comme négatives face à une personne. Ou encore une situation qui cloche, qui est insatisfaisante, que j’aimerais voir aller mieux.

  • Situation positive :

Même si je pense que tout va bien et que je suis heureux dans une relation, je peux tout de même vivre de l’attachement et de la dépendance face aux gens que j’aime.

Les 5 règles essentielles

Voici les 5 règles essentielles qui doivent être suivies pour utiliser la technique des Bonshommes allumettes et avoir un maximum de résultats :

  1. Je veux ce qu’il y a de mieux pour moi et pour l’autre personne (attitude et intention).
  2. Je fais la technique par écrit (le subconscient retient à 90% ce que je visualise et surtout ce que j’écris).
  3. Je fais les 7 étapes dans la même séquence qu’indiquée (voir ci-après).
  4. Je me dessine toujours en premier et ensuite une autre personne ou une situation. Je ne fais jamais la technique pour d’autres personnes sans que j’y sois inclus.
  5. Je m’assure, lorsque je trace les lignes d’attachement et de dépendances, qu’il y en a bien 7.

Contre-indications

Les seules contre-indications concernent l’attitude et le but.

En effet, il faut toujours souhaiter ce qu’il y a de mieux pour soi et les autres. On laisse les choses se faire d’elles-mêmes, sans contrôle, car ce qu’il y a de mieux pour moi ou les autres peut être différent de ce que je veux ou ce que je souhaite.

On ne doit pas contrôler les évènements ou les personnes en le faisant pour les autres sans y être inclus.

 

« La presque totalité du travail est fait par mon subconscient, car c’est un travail symbolique.
Je n’ai qu’à laisser travailler mon cerveau et mes émotions. Mon subconscient est à mon service ! »

Les 7 étapes

ETAPE 1

Je me dessine et je mets mon prénom et mon nom en bas du dessin (si je suis une femme, je peux indiquer soit mon nom de femme mariée, soit mon nom de jeune fille).

ETAPE 2

Je dessine l’autre personne et je mets son prénom et son nom de famille en bas de dessin.

ETAPE 3

Je fais un cercle de lumière autour de moi en dessinant les rayons de lumière avec l’intention suivante : « Je veux ce qu’il y a de mieux pour moi-même », même si je ne sais pas quoi.

ETAPE 4

Je fais un cercle de lumière autour de l’autre personne avec l’intention suivante : « Je veux ce qu’il y a de mieux pour l’autre personne », même si je ne sais pas quoi.

ETAPE 5

Je fais un cercle de lumière autour des 2 personnes en traçant les rayons de lumières avec l’intention suivante : « Je veux ce qu’il y a de mieux pour nous deux », même si je ne sais pas quoi.

ETAPE 6

Je dessine les lignes d’attachement conscient ou inconscient reliant les 7 centres d’énergies (chakras) des 2 personnes.

ETAPE 7

Je coupe les lignes d’attachement conscient et inconscient entre les 2 personnes soit avec un ciseau, soit à la main, et je dis : « Merci, c’est fait ! »

Puis je jète la feuille à la poubelle. Il est possible de la brûler, mais cela n’est pas une obligation et nécessaire pour que la technique fonctionne.

IMPORTANT – Je coupe seulement les liens d’attachement, pas l’amour. Ici l’attachement n’est pas de l’amour. L’attachement (ou dépendance) est reliée à mes blessures émotives. L’amour n’est pas un attachement ou un lien, c’est une vibration de cœur à cœur, c’est pour cela que l’amour présent reste intact.

Lorsque je dessine les 7 lignes d’attachement et que j’en oublie une. Il est intéressant de s’arrêter et de voir qu’elle ligne à été oubliée. Habituellement, c’est une indication qu’il y a quelque chose qui se passe à ce niveau, ce peut même être un blocage ou une grande peur qui y est rattachée.

Lorsque je fais les bonhommes allumettes avec une autre personne, je ne fais aucun travail « sur l’autre personne », mais seulement sur ma propre vision de cette personne en rapport avec les messages inconscients que je peux lui envoyer.

Si je veux me détacher d’une situation

Je vais dans un premier temps me dessiner comme précédemment et à la place de l’autre personne, je vais simplement faire un rectangle en inscrivant le titre de la situation à l’intérieure du rectangle.
En règle générale, je n’ai qu’à nommer la situation qui me préoccupe ou que je veux harmoniser à l’intérieur du rectangle.

Puis faire toutes les étapes comme précédemment.

Si je veux me détacher d’une partie de moi-même (moi avec moi)

Cela va m’aider à ce qu’il y ait plus d’harmonie à l’intérieur de moi, en me permettant de me délier de certaines attaches que j’ai face à mes façons de me percevoir et d’agir.

Je me mets à gauche (prénom et nom) avec la qualité ou l’aspect positif, et je me mets à droite (prénom et nom) avec le défaut ou l’aspect négatif contraire. Plus les mots sont opposés ou contraires, plus il y aura de résultats.
Exemples : flexible / rigide – généreux / égoïste – économe / dépensier – joyeux / triste – serein / en colère – côté yin / côté yang – spirituel / matériel….

Causes pouvant affecter les résultats :

  • mes peurs et ma résistance face aux changements,
  • mon scpeticisme qui ferme mon esprit,
  • mes attentes peuvent être trop grandes,
  • mon attachement face aux résultats,
  • ne pas reconnaitre que les changements ont eu lieu.

Il se peut aussi que je craigne de faire cet exercice parce que cela me libèrera davantage de cette personne, ce qui aura pour effet de me rendre encore plus responsable de ma vie. Mais il est important que je me rappelle que je me retrouverai avec plus d’amour, plus de sagesse et plus de liberté.

Si vous souhaitez plus de renseignements ou encore que l’on fasse une séance ensemble

Le lieu

Espace Harmonie
CCial de la Petite Mauldre
78650 Beynes
ou à distance

}

Les horaires

Du lundi au mercredi
De 9h30 à 19h00

Me contacter

Pour des informations, un rendez-vous ou un témoignage

Mes soins ne se substituent en aucun cas à un suivi ou à un traitement médical.